Mobilité : la voiture reste le 1er moyen de transport des salariés

Mobilité : la voiture reste le 1er moyen de transport des salariés
21/01/2020

Un besoin toujours important en entreprise

 

Nombreux sont les salariés qui ont besoin d'un véhicule pour leurs déplacements professionnels. Les entreprises demandent d'avantages d'aides pour réduire l'impact environnemental de leurs salariés auprès des pouvoirs publics, bien que la Loi d'Orientation des Mobilités (LOM) vient d'entrer en vigueur.

 

Cette étude fait ressortir que la voiture de fonction et la voiture personnelle arrivent en tête des moyens de transports les plus utilisés par les salariés, respectivement par 68% et 58% des salariés interrogés. Les nouvelles mobilités sont loin derrière ;

  1.  
  2. Mais également que 39% des chefs d’entreprise interrogés demandent plus d’aides financières pour réduire le coût de la mise en place de moyens de déplacement plus écologiques, et 38% d’entre eux attendent des pouvoirs publics qu’ils renforcent les infrastructures de transport, de connexion et de recharge.

 

Le Baromètre montre une prise de conscience des chefs d’entreprise de l’importance de réduire l’impact environnemental des déplacements, les entreprises ont même réduit leur nombre de salariés devant se déplacer, mais le constat est dur : « Les obstacles à la mobilité durable – infrastructures, coût, complexité, etc. – sont si dissuasifs que 29% des sociétés n’essaient ni de limiter, ni d’optimiser leurs déplacements pour les rendre plus propres. Les entreprises ont aujourd’hui besoin d’accompagnement de la part des professionnels de la mobilité et des pouvoirs publics », indique Bruno Morizur, Directeur Général d’Athlon France.

  

La voiture demeure indispensable à des déplacements que les chefs d’entreprise tentent désormais d’optimiser (et non plus de limiter).

  

•             70% des chefs d’entreprise souhaitent mettre en œuvre une politique de mobilité durable, limitant et/ou optimisant les déplacements de leurs salariés. Mais, 73% y voient un défi trop complexe ;

•             39% des chefs d’entreprise souhaitent des aides financières de la part des pouvoirs publics pour proposer des modes de déplacement plus écologiques à leurs salariés ;

•             34% des chefs d’entreprise vivent le manque d’infrastructures (bornes de recharge, parking relais, etc.) comme un frein quotidien à des déplacements plus propres ;

•             La voiture demeure le principal moyen de déplacement professionnel. Les nouvelles mobilités (vélos et voitures en libre-service, etc.) sont loin derrière (page 2).

                                                                   

La loi LOM a été votée et les entreprises sont conscientes de l’importance de réduire l’impact environnemental des déplacements de leurs salariés. Pourtant, les entreprises françaises attendent des aides financières et plus d’investissements dans les réseaux de transport et de recharge par les pouvoirs publics.

 

Source : 3ème édition du Baromètre de la mobilité durable en entreprise, réalisé par Opinion Way pour les Clés de la Mobilité by Athlon, société de Location de Longue Durée.


Retour